Skip to content

Repeat after me…

janvier 30, 2013

Tout le monde n’en a peut-être pas conscience mais le Japon et la France sont en guerre.

Une guerre permanente, un conflit sournois pour savoir lequel des 2 pays a la chance d’abriter les plus grosses BILLES en anglais que la terre connaisse actuellement. La réputation des français n’est plus à faire pour ce qui est de massacrer l’anglais (à défaut de massacrer de l’anglais remarquez…bref…) mais les japonais n’hésitent pas à venir nous titiller pour tenter de choper la plus haute marche du podium…les fourbes!

Soyons clair, je pense que mon niveau de japonais doit bien faire rigoler tout le monde, en particulier mes collègues de travail. Mais quand on constate que des gens autour de la trentaine, avec 4-5 ans d’université derrière eux et qui travaillent chez le n°3 mondial du luxe, arrivent à vous faire mal à la tête avec quelques lignes d’anglais, là ça relève carrément du miracle!

Un exemple pour la route (et celui-là est soft…faut que je retrouve la version hard):

Dear All
I hope this email finds you well.
I have a consultation for you.
Every shop in trouble that big tags come off easily.
And it stick to blue paper in shoes box, and more, it break paper.
Please look at attach pictures.
What do you think more better a resolution?
 

Heureusement parfois il suffit de 3 lettres en anglais pour tu te tapes une bonne barre de rire genre:

From: YYY

Sent: Wednesday, January 30, 2013 12:06 PM
To: Barriol Nicolas
Subject: *****

FLY

From: XXX

Sent: Wednesday, January 30, 2013 12:34 AM
To: YYY
Subject: *****

Dear YYY

Please find in attachment  the pdf as reference for bla bla bla

I will forward you asap a link for the downloading of the layout

Best,

XXX

TROP PUISSANT!!! c’est la première fois qu’on me l’a fait celle-là! « FLY »…tu veux me dire quoi en fait? « FUUUIIIT! », « SAUVE-TOI! »

J’ai mis un bon quart d’heure à m’en remettre…Et me suis dit « nan pas possible de pas connaître le For Your Information ça doit être une simple faute de frappe donc on laisse le bénéfice du doute ».

Le temps de fermer le mail que son ptit frère était déjà arrivé et là, plus de doutes, c’était pas une faute de frappe, j’ai bien à faire à des quiches…

From: YYY

Sent: Wednesday, January 30, 2013 12:06 PM
To: Barriol Nicolas
Subject: *****

Fly

From: XXX

Sent: Wednesday, January 30, 2013 12:34 AM
To: YYY
Subject: *****

Here the link for downloading

Best,

XXX

Conclusion: Japon-France, même combat, faisons semblant de parler anglais… sur un malentendu ça peut passer…ou pas…

Ca sent le sapin ce blog!

janvier 26, 2013

…ou comment laisser un blog moisir pendant un an.

La recette n’est pas bien compliquée: mettez vous a bosser et vivre comme un japonais et vous finirez par n’avoir plus le temps de rien. Et quand vous en avez un peu vous êtes tout content « yeah un peu de temps libre! » sauf que vous vous mettez a « prioriser » pour optimiser la pauvre heure et demie que vous avez devant vous. Pas bon ça, pas bon du tout…

Et la comme je faisais le tri dans mes photos me suis dit: « he dou dou dis donc pourquoi pas en mettre quelques une sur la relique qui servait de blog fut-un temps… »

Donc ci-dessous quelques photos de notre passage (éclair) a Paris en décembre dernier surtout pour vous conseiller un restaurant très sympa, le SOLA, qui se trouve 12 Rue de l’Hôtel Colbert dans le 5ème, juste derrière Notre-Dame. Chefs et équipes presque exclusivement japonais mais cuisine française d’excellente facture, dans tous les sens du terme d’ailleurs.

Parce qu’attention c’était vraiment très bon mais  prévoir un budget quand même…

DSC00376

DSC00377
DSC00381

DSC00382

DSC00383

DSC00386

DSC00387

DSC00388

DSC00389

DSC00390

DSC00391

Et la vue sympa depuis notre chambre d’hôtel:

DSC00410

DSC00399

Et après une bonne bouteille de Bourgogne ça donne ça:DSC00409

« Et bien oui, ici, à Nagano… »

décembre 30, 2011

…moi aussi je me suis permis une « Pierre Fulla » à Nagano ça m’a fait bien plaisir.

Puisqu’en effet nous avons passé 2 jours à Nagano et Karuizawa pour Noël. Je ne connaissais pas la région mais c’est vraiment très sympa…bon l’hiver c’est sûr ça caille! Il faisait -10° le WE dernier et le matin y’avait des blocs de glace sur la fenêtre à l’intérieur même de la chambre d’hôtel !

Mais on a eu un super temps, pas comme pendant les JO de 1998 où on voyait que dalle…faut croire qu’à l’époque ils sont juste mal tombés, ou alors c’est le réchauffement climatique (sauf sur les côtes de la mer du Japon où il neige 90cm par jour…et j’exagère à peine!!)

Les images du WE:

J’aime beaucoup Jean Reno et Bruce Willis…

décembre 30, 2011

…surtout quand ils font des pubs au Japon!

Pourquoi on n’a pas droit à ces pubs en Europe? ils ont peur d’écorner leur image de star?

C’est dommage ça me fait marrer de voir Jean Reno déguisé en Doraemon et Bruce Willis en jeune voyou…

 

 

 

Hey bonnes fêtes au fait…

décembre 30, 2011

…ça sent le sapin sur ce blog poussiéreux doudoudidonc!

Mais j’ai une excuse en bêton armé: j’ai trouvé du boulot courant décembre!

Je suis bien content parce que j’en avais un peu (carrément en fait) marre de n’avoir rien à faire de mes journées. Au Japon et surtout à Tokyo y’a plein de chose à faire, à voir et tout vous allez me dire. Ce qui est vrai mais ça s’applique surtout aux touristes, aux visa vacances-travail et tout le tralala! En plus pour faire tout ça faut de l’argent et ça coute horriblement cher de se déplacer dans Tokyo par les temps qui court…vous avez maté le Taux de Change? 1€=100.22Yens hier !!!

Bref j’avais besoin de travailler…et en décembre j’ai vu une société cosmétique française, une marque de haute joaillerie et une marque de chaussures de luxe italiennes. Tous ces entretiens se sont très bien passés mais les 2 premières sociétés citées cherchaient pour courant 2012. Pour la dernière boite, C’est mon ami et ancien collègue de travail Thomas, mon Senpai on peut dire même, qui m’a présenté dans cette société. Je suis donc depuis mi-décembre officiellement VMD/Store Planner pour Sergio Rossi Japan, une marque du groupe Gucci.

Le boulot est super intéressant et surtout je bosse 100% en japonais vu que je suis le seul gaijin…sacré challenge mais je sens que je commence à progresser ça fait plaisir!

Bien sur je suis encore en période d’essai mais déjà ça me plait bien: c’est une belle marque, avec des produits de super qualité et très haut de gamme (600€ minimum la paire de chaussures pour femme quand même…), des collègues super sympas, un manager que j’apprécie déjà beaucoup, et des missions intéressantes. Et puis le fonctionnement n’a rien à voir avec ce que j’ai déjà connu: l’ambiance est beaucoup plus détendue, tout le monde se serre les coudes, tout le monde aide tout le monde si nécessaire…ça change de mes précedentes expériences!

On a fait la « Bonenkai » ensemble, la fête de fin d’année de la boite et je me suis bien amusé. Et hier on a fait un pot avant la coupure de la fin de l’année. Chacun a indiqué ce qu’il voulait manger pendant ce petit pot et ils m’ont ramené le camembert et la fourme d’ambert que je voulais. Ca fait plaisir! et mes collègues n’ont pas été les derniers à taper dedans 🙂

Et la buche sur le gâteau, « The cherry on the roof » I would say, c’est que après avoir trinqué, les 2 top managers nous ont remis une petite enveloppe …Contenu: 20.000Yens c’est à dire presque 200€, comme ça, pour le fun! J’avais encore jamais vu ça…(sans compter que je vais peut-être bientôt recevoir une ou 2 paires de chaussures hommes de la marque. Les modèles que j’aime sont à 8 ou 900€ la paire…ça douille quand même!)

Donc voilà, tout va bien ici et j’espère que ma période d’essai se passera bien. Je me sens déjà beaucoup plus intégré au Japon et c’est ça que je cherchais, c’est pour ça aussi que je voulais trouver du boulot rapidement…pour effacer ce sentiment d’être encore un touriste.

En attendant de prochaines news je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d’année!

Une pub sympa…

novembre 30, 2011

…qui passe au Japon depuis quelques jours.

En bon geek que je suis je ne pouvais pas ne pas la partager:))

Quel bel anniversaire…

novembre 18, 2011

…ce fût-là! 33 ans dites-donc! ouh là là si ça ça craint pas du boudin je m’y connais pas…pourtant avec ma tête de gamin-ptit-minet on dirait pas quand même…

Le WE dernier donc Masako m’a offert un super WE pour mes 33 ans (merci Chérie!). On est allés à Hakone, célèbre pour ses sources d’eau chaude, afin de se reposer et se flétrir un peu la peau dans une eau à 57° (j’exagère à peine)

On a passé de très bons moments et comme on m’a reproché de ne pas mettre assez de photos je vais vous partager tout ça en visuel plutôt que de l’expliquer littéralement. Et pendant qu’on est dans le partage partageons l’âge aussi…personne veut me prendre 4 ou 5 ans? Nan parce que là j’ai déjà 33 ans mais ma barbe a pas fini de sortir encore c’est chelou… j’ai l’impression d’être Benjamin Button parfois!

Bref…les photos:

On a commencé ce WE par un déjeuner en terrasse samedi au Musée Lalique de Hakone. Et en bon français  pour se mettre en forme rien de mieux qu’un bon steak frites! On a donc pris des frites ail et anchois…ça peut paraitre bizarre mais c’était super bon! le steak était bien aussi: j’ai demandé « rare » mais comme dans ce pays ils ont du mal à imaginer qu’on puisse manger de la viande à peine cuite forcément il était plutôt « medium » et encore!

Pour digérer tout ça balade au bord du lac où là, surprise on tombe sur le Black Pearl! Ou plutôt son cousin de Pigalle, le Red Pearl, en train d’embarquer 600.000 chinois…

Puis pour aller à l’hôtel trajet en téléphérique au dessus de la caldera d’Hakone. Ce qu’on voit ce sont bien des fumerolles et tout le long ça sent bien le souffre.

Arrivée dans un super Onsen la chambre était top avec une belle terrasse et en descendant…

…on tombe sur notre ofuro (bain) privatif!

L’eau du bain provient directement de la montagne, elle coule naturellement à plus de 50° dans ce bassin. C’est une eau très minéralisée et surtout très sulfurisée !

On voit bien le jaune du souffre sur l’arrivée d’eau et la cristallisation sur le bord de la baignoire.

Après un bon bain place au dîner…même si on s’en était mis plein la panse à midi et qu’on avait pas vraiment faim…Les entrées:

A ce stade j’avais déjà plus faim mais vu la taille du menu et l’alignement des plats j’ai compris que j’allais souffrir! Et le tout accompagné d’une bouteille de Veuve Clicquot. (La coupe était tellement propre que le champagne bullait à peine c’est con!)

Kèsesset ça ? que je me suis dit…un nouveau concept de nem à rouler soi-même ?

Perdu c’était pour protéger les sashimis…trop bons d’ailleurs!

Pour remplacer le trou normand une bonne soupe d’algue! Texture gélatineuse mais très bon!

Alors la photo ci-dessous si vous trouvez ce que c’est vous êtes balèzes! Parce que si je l’avais pas lu sur le menu jamais j’aurais deviné! J’attends vos propositions…

Le plat principal, un mini shabu-shabu de viande « Wagyu »…moi qui adore ça j’avais déjà le bide qui criait « au secours arrête tout tu veux ma mort ou quoi! »…j’en aurais chialé…

Les fruits en dessert sont bien passés par contre.

Malgré ce festin la nuit s’est bien passée et le dimanche matin la vue depuis notre chambre:

Rebelote un bon bain avant d’aller prendre le petit-dej…on voit bien le souffre là! Faut pas la boire l’eau elle est dégueu. Je le sais j’ai goûté! Par contre ça fait une très belle peau, forcément vu la dose de souffre y’a rien qui survit…

Pour mes amis chimistes la composition de l’eau…elle avait un Ph de 2.2!

La vue depuis la salle du petit-dej avec les nuages coincés au fonds de la vallée. Joli non?

Après le repas de la veille j’avais pas très faim…mais y’avait quand même tout ça à s’enfiler!

Retour au bord du lac avec vue dégagée sur le Fuji San!

Visite d’un poste de douane sur la route de Tokyo en direction du Sud. Construit en 1615 pour contrôler les entrées-sorties de Edo (Tokyo) concernant les armes et personnes. En fait ils contrôlaient surtout les sorties des familles des seigneurs inféodés au Shogun puisque celles-ci étaient aimablement gardées en otages à Edo pour éviter que les seigneurs ne se rebellent contre le Shogun. Malin comme système non?

Cela dit c’est pas trop dur de contrôler le territoire japonais vu les montagnes: si tu ne circules pas sur les routes t’en as pour 10 ans à aller jusque dans le sud! Les montagnes sont impraticables à cheval et même à pieds j’aurais peur.

Des oeufs cuits dans une boite de métal plongée dans l’eau sulfurisée…ils ressortent noirs comme du charbon. Demandez pas le goût j’en ai aucune idée.

On a croisé cette pancarte sur le chemin pour aller au déjeuner au resto…je veux même pas chercher à comprendre!

L’entrée du restaurant pour le dèj: le Nobu dont un des investisseurs est R. de Niro

Petit potage en entrée mais toujours avec une coupe de champagne…Masako n’a pas fait les choses à moitié!

Du boeuf de Kobe arrosé d’un vin portugais et un californien. Trop bonne la viande!

Le gentil chef qui m’a cuit mon steak…

Dernier passage non loin des fumerolles et retour à Tokyo. Bye bye Hakone!